CHORUS


IBM est désormais raccordé à CHORUS par le réseau PEPPOL et sur le point d'être qualifié en production. Anticipant une l’obligation du 1er janvier 2017 faite aux entités publiques en France d’accepter la facture électronique, IBM France envoie ses factures selon le modèle 4 coins de PEPPOL d’abord par le point d’accès IBM situé au Danemark pour atteindre CHORUS facture, la plateforme de l’Etat par le point d'accès SERES, lui-même raccordé au réseau PEPPOL.


L’AIFE a dû faire quelques ajustements sur le fichier dans la conformité du profil de facturation PEPPOL BIS et la syntaxe UBL 2.1. Dans la future plateforme CPP 2017, les données de facturation alimenteront un format pivot censé être utilisé par chaque entité publique pour l'intégration de données dans l'ERP ou gestion financière de la collectivité alors que por l'Etat c'est directement CHORUS. SERES a du aussi mettre à niveau son point d’accès pour permettre des échanges selon le protocole AS2 dans la conformité européenne de PEPPOL. Le format PEPPOL BIS est iaussi nclus dans la spécification technique de CPP 2017 comme une variante possible autour de la syntaxe UBL 2.1.

Alors que la facturation électronique devient un sujet central dans l'agenda français à bientôt un an de l'échéance, qui verra CHORUS facture relayé par CHORUS PORTAIL PRO 2017, la nouvelle plateforme mutualiséedu secteur public, cette nouvelle intervient à un moment clé comme un signal fort à une interopérabilité élargie du marché de la facture électronique, démontrant le potentiel élevé de connectivité du réseau PEPPOL .

Fonctionnement des échanges avec le réseau PEPPOL (PEPPOL state of play)

Lien vers les spécifications techniques CPP 2017