Technical Assistance & Cooperation in Digital Transformation



Les opportunités d'affaires sont désormais avec les pays émergents

Lors du sommet des Chefs d'Etat africains, le président de la République a décidé de doubler les échanges dans les deux sens entre la France et l'Afrique.
Une telle politique est basée sur une double réalité que les gains de productivités possibles en Europe ont été faits pour la plupart et que de nombreuses opportunités se situent désormais en Afrique et dans les pays émergents Ces pays, à la population en forte croissance ont de très importants besoins et bénéficient d'appuis importants de la part des bailleurs de fonds en charge de la coopération internationale.

Notre savoir-faire :

En Afrique et dans les pays émergents, nos experts disposent de références dans de nombreux pays (Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Egypte, Jordanie, Kosovo, Macédoine, Mauritanie, Maroc, Russie, Tunisie.) avec des réseaux de correspondants avec qui ils entretiennent des relations professionnelles et amicales dans les principales administrations et les principales ethnies. Ils disposent également de contacts précieux dans les organismes internationaux (OCDE, World Teleport Association, instances de normalisation, Banque mondiale, Banque Africaine de Développement, Commission européenne.), ainsi que dans les ambassades de France (services économiques, services de coopération et d'action culturelle, Ubifrance...) dont ils peuvent faire bénéficier les entreprises du numérique. N'hésitez pas à faire appel à nous pour des contrats d'apport d'affaires, des veilles de marché, des recherches de partenaires, des introductions auprès des acteurs clés, des plans de développement à l'export.

Assistance technique pour la transformation numérique des pays émergents

Notre savoir-être :

Celui d'un haut fonctionnaire français, travaillant dans plus de 10 pays émergents, en partenairat avec des acteurs publics et privés français et internationaux. Nos réseaux constitués au fil des années, réunissent près de 5 000 personnes dans les trois mondes que sont l'industrie et les services, les administrations européennes, nationales, régionales et la coopération internationale. Savoir développer et travailler en réseau hétérogène et de laisser toujours derrière nous des innovations structurantes telles que le doublement du CA international de l'ADEME en 2007, la création ex nihilo du pôle économie numérique d'Adetef (~1 M? de CA /an), la société de capital-risque Ile-de-France Développement, les tarifs téléphoniques sociaux, l'alliance franco-tunisienne pour le numérique etc. En France, notre expérience des relations institutionnelles a été exercée pendant 40 années au sein de plusieurs ministères (Premier ministre (DATAR), Industrie, Postes et Télécommunications, Environnement, Equipement, Fonction publique, Commerce extérieur, Aménagement du territoire.) et organismes publics (ANVAR, Ademe, Région Ile-de France) en lien avec les Parlementaires et les cabinets de la Présidence de la République et du Premier ministre.

Notre savoir-faire :

Notre maîtrise des trois volets de la transformation numérique à savoir la connectivité, le développement du secteur TIC et l'e-Gov, nous proposons des diagnostics, évaluation, formulation de termes de référence, plan d'actions, recherche de financements, pour des programmes ou des actions de transformation numérique, dans la game de prix de 2 000 ? à 100 000 ?. A l'international, nous disposons d'une expérience de travail avec les organismes internationaux (OCDE, World Teleport Association, instances de normalisation, Banque mondiale, Banque Africaine de Développement.), comme par exemple la peer revew de l' « e-ID secure africa tool kit » de la Banque mondiale. Nos experts ont travaillé pour la Commission européenne (DG Connect, DG entreprise, DG SANCO, DEVCO.), des gouvernements étrangers (Côte d'Ivoire, Jordanie, Burkina Faso, Mauritanie, Maroc, Algérie, Egypte, Macédoine, Pologne, Russie.) en les conseillant à divers niveaux de leur stratégie numérique

Notre approche technique :

Pour saisir toute la complexité d'une telle organisation, une modélisation s'avère indispensable. C'est la description sous la forme d'objets, de tâches, d'événements et repose sur une approche BPM (Business Process Modeling) en quatre phases.